Kit de préparation d'un Restart Party (ou Réparothon)


#1

Si vous n’avez jamais organisé un tel événement, cela peut sembler un peu intimidant. Nous avons donc rassemblé ce kit d’informations, de ressources et de conseils pour faire de votre événement un succès.

Pour organiser votre propre événement de réparation, lisez les sections suivantes :

  1. Qu’est ce qu’un Réparothon
  2. Préparation d’un Réparothon
  3. Déroulement d’un Réparothon

The Restart Party Kit
#2

1. Qu'est ce qu'un Réparothon (version québécoise du Restart Party)

Pour des raisons linguistiques, Insertech a francisé le nom Restart Party au Québec : on parle de Réparothon. Le mouvement a été initié en Angleterre par le Restart Project et aujourd’hui des Restart Party sont organisés partout dans le monde !

Un Réparothon est un événement communautaire gratuit, où des bénévoles expérimentés en informatique et électronique (les Restarters) aident les gens à diagnostiquer, et à réparer si c’est possible, leurs appareils défectueux ou lents afin de prolonger leur durée de vie.

Dans une optique de partage des connaissances, les participants prennent une part active dans la réparation, le tout dans une ambiance festive (d’où la notion de Party !).


#3

2. Préparation d'un Réparothon

Quelques règles simples

Pour organiser un Réparothon, vous-même ou en collaboration avec Insertech, voici quelques règles simples à respecter :

  • Offrir l’entrée gratuite au public (il est toutefois possible de suggérer un don).
  • Promouvoir un processus d’apprentissage axé sur la collaboration.
  • Avoir au minimum 4 ou 5 Restarters réparateurs dédiés à l’informatique ou à l’électronique. Il est aussi possible d’ajouter d’autres types de réparation à l’événement (vélos, vêtements…), à traiter à part.
  • Faire part à l’avance de votre événement au Restart Project et lui partager les résultats. Note : si vous co-organisez un événement avec Insertech, ce dernier s’en occupe.
  • Avoir les couvertures d’assurance nécessaires. Le Restart Project et Insertech se dégagent de toute responsabilité pour les événements qu’ils n’organisent pas.

Organisation :

  • Définir la date et l’horaire.
  • Durée de l’événement : 3h (ne pas accepter de nouvelles réparations pendant la dernière heure).
  • Réserver la salle.
  • Vérifier que le local soit assuré, qu’il soit accessible et que des toilettes soient disponibles.
  • Prévoir pour l’accueil : une table, deux chaises, un tableau blanc et des marqueurs pour le répartiteur.
  • Prévoir pour les Restarters bénévoles : 5 grandes tables avec des chaises, des prises électriques accessibles, des multiprises, une lumière suffisante (des lampes de bureau si l’éclairage global est faible), du masking tape pour les câbles, des autocollants pour marquer leur nom, des outils de base (voir ci-dessous).
  • Avoir une connexion wifi.
  • Prévoir si possible une décoration, une ambiance musicale, et des collations et breuvages.
  • Installer la salle 1h avant le début de l’événement, incluant la déco et la signalétique.

Communication :

Faire la promotion de l’événement pour attirer du monde (communauté, gens du quartier, collègues…) en utilisant les moyens de communication les plus pertinents selon la cible et la taille de l’événement, incluant :

  • Courriels
  • Affiches
  • Babillards
  • Sites web, blogs
  • Réseaux sociaux
  • Presse locale ou générale (journaux, TV, radio…)
  • Votre intranet
  • Votre site internet
  • Site d’Insertech
  • Site du Restart Project

Restarters bénévoles :

  • Faire un appel à bénévoles pour recruter les Restarters.
  • Regrouper les Restarters en pôles de réparation si possible (par exemple, les réparations d’appareils mobiles ensemble).
  • Faire un brief aux bénévoles 30 mn avant le début de l’événement :
  • Indiquer l’emplacement des issues de secours et des extincteurs
  • Lire et faire signer les consignes de sécurité
  • Expliquer le déroulement de l’événement
  • Identifier le répartiteur
  • Donner les accès wifi
  • Affecter les Restarters aux différentes tables

Outils et fournitures :

On n’a pas forcément besoin de tout, mais chaque élément peut aider :

  • Un ordinateur portable, une tablette et une clé internet (si aucun Wifi n’est disponible)
  • Médiators de guitare ou cartes rigides
  • Ensemble de tournevis pour électronique
  • Tournevis Philips et tournevis plats
  • Boîtes à oeufs ou à pilules pour ranger les vis
  • Air comprimé ou mieux encore, souffleuse d’air
  • Alcool isopropylique
  • Chiffons ou serviettes en papier pour le nettoyage
  • Ruban isolant électrique
  • Super glue
  • Multimètre
  • Kit de soudage
  • Pinces
  • Couteau, rasoir ou cutter
  • Systèmes d’exploitation amorçables et installables (sur USB et CD)
  • Clé USB d’outils et utilitaires de dépannage
  • Trousse de premiers soins
  • Rallonges et multiprises
  • Ruban de masquage pour rallonges

#4

3. Déroulement d'un Réparothon

  • Une personne à l’accueil renseigne sur le déroulement de l’événement et fait signer la décharge de responsabilité.
  • Un répartiteur enregistre les participants sur un tableau : nom + appareil + description du problème + table de réparation correspondante (faire des pôles de réparation si possible).
  • En attendant qu’on les appelle, les participants peuvent prendre une collation, discuter, relaxer dans la salle d’attente, ou aller voir ce qui se passe aux différentes tables…
  • Quand la personne finit avec son Restarter, elle revient voir le répartiteur pour lui donner le résultat de la réparation. Celui-ci l’inscrit au tableau, et envoie la personne suivante sur la liste d’attente au Restarter libre.

Durée de l’événement : 3h (enregistrement seulement les 2 premières heures, pendant la dernière heure on finit les réparations en cours)

Nombre de participants : 30-40 personnes
Nombre de Restarters : au moins 4 ou 5


#5